Calendrier

Mon village ( Portets) à l’heure des Poilus: conférence à Mongenan
Clics : 120

guerre de 14Dimanche 30 avril : Mon village à l’heure des Poilus (Crabitey, le chemin de fer Bordeaux-Cadillac,les scieries, Jean Descacq, la Guerre de 1914/1918)

Tous les Monuments aux Morts des petites communes de France témoignent encore aujourd'hui de la lourde part payée par les zones rurales à la Grande Guerre. Après avoir exploré la longue histoire de Portets à travers les siècles, Florence Mothe va rejoindre, ce dimanche 30 avril à 17 h au château de Mongenan, les Portésiens dans leur tranchée et les Portésiennes dans leur angoisse.
La Belle Epoque s'achève bien étrangement. Alors que le XIX° siècle en s'évanouissant nous faisait encore penser que l'Histoire était éternelle, la première Guerre Mondiale va sceller l'irruption du modernisme dans l'horreur.
Au village, bien des choses ont changé avec l'ère industrielle. La scierie emploie de nombreux ouvriers ,la pompe à inonder les vignes fait croire à Jean Descacq qu'elles sont protégées du phylloxera. Un puits artésien est creusé au château Tardieu. Le passage des locomotives à vapeur rythme les journées et les nuits avec sleepings et trains de marchandises. La Garonne n'est plus fréquentée que par les pécheurs d'aloses, de mulets ou de créac dont on découpe des tranches épaisses au restaurant Laluque que l'on sert entourées d'une délicate purée Soubise. Parfois, la pétarade inopinée d'une  Torpédo trouble le calme nécessaire à la dégustation. C'est ce temps du bonheur que le bruit des bottes va interrompre, avec son cortège de drames ,d'atrocités jamais dites, ces horreurs qui reviennent au village avec les blessures et les souvenirs.
Evoquer cette période n'est pas chose facile tant s'y sont mêlés d'espoirs déçus. On a cru que les enfants étaient heureux à Crabitey. On a cru que l'on parlerait toujours le patois des bois et des landes. On a cru qu'aucune vendetta ne suivrait les années de guerre et qu'elle serait la der des der....
Période étrange, si proche et si loin de nous, qu'une conférence, après l'exposition organisée à la Forge, fera revivre pour en célébrer le centenaire.

Renseignements: Château de Mongenan, 05 56 67 18 11 "Mon village à l'heure des Poilus" le 30 avril de 17 h à 19 h. Visite du musée et des jardins à partir de 14 h. Conférence suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine.


 Entrée du Château de Mongenan :10 €, 9 € pour les groupes de plus de 10 personnes sur réservation.

Le village est le dernier rempart de l’homme contre la mondialisation. C’est la première composante du lieu, de la civilisation, du symbole et le dernier refuge que le citoyen puisse revendiquer comme protecteur de ses acquis sociaux et culturels, explique la conférencière. Mauriac disait que nul n’échappe à l’enfance. Je crois qu’on n’échappe pas, non plus à la contagion des paysages, à la douceur des climats, aux madeleines de sa jeunesse. Pour chacun d’entre nous, le bonheur est dans le pré, dans la vigne, entre les murs chauffés au soleil, sous l’arbre, au bord du fleuve. Chacun d’entre nous a droit à sa « colline inspirée ».  Cet art de vivre, nous avons mis plus de vingt siècles à le construire. Il est le seul et unique capital que partagent les pauvres et les riches qui ont en commun ce lieu qui n’est pas de hasard parce qu’il est le fruit d’une si longue histoire et d’une si douce géographie. Parfois, l’historien tel Emmanuel Le Roy-Ladurie, découvre à travers les registres presbytéraux de quoi raconter « Montaillou, village occitan ». Je propose aujourd’hui, à travers ces rencontres et le livre qui en sera tiré, de faire de Portets le personnage principal d’une ample saga qui commence à la préhistoire et s’achève en 2017. Dans cette fable de la grande famille humaine se rejoindront les gens célèbres et les gens de peu, les accidents de l’Histoire et les aléas du quotidien, le journalier et l’exceptionnel. Je tente, avec cette expérience, une aventure probablement jamais tentée qui permettra à mes auditeurs et à mes lecteurs de rêver et de comprendre pourquoi et comment, ici et maintenant, nous restons malgré tout les petits enfants de tant et tant de siècles. »
 
Château de Mongenan 33640 Portets
Monument Historique privé ouvert à la visite. Jardins Remarquables,Potager de France, Roseraie de France SNHF,Best of Wine Tourism
 Tel : 05 56 67 18 11    
www.chateaudemongenan.com


chateau.mongenan@free.fr


 Visites commentées du 7 janvier au 31 décembre, samedis, dimanches et fêtes
    
Sur rendez-vous la semaine hors saison, de 14 h à 18 h, tous les jours.
De 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h de juillet à septembre.

Visite du Jardin pour l’ornement, du Jardin d’utilité et du Jardin pour l’agrément
Temple maçonnique
Dégustation des vins du domaine, visite du vignoble et des chais
Château Lagueloup, 2 et 4 rue de la Liberté, Portets, Musée du vin et de la vigne, Best of Wine tourism 2003
     Entrée du Château de Mongenan :10 €, 9 € pour les groupes de plus de 10 personnes sur réservation.


Recherche sur le site