L'église de Saucats par JP Lacoste

extrait du Journal de la Promenade SAUCATS 18 avril 2004

 

L'église, entourée du cimetière, est en forme de croix latine. C'est une église romane presque entièrement restaurée en 1865 par Jean Jules Mondet architecte (1834-1919) à qui l'on doit de nombreuses églises et en particulier le Sacré Coeur de Bordeaux, les églises de Cabanac et Villagrains et vraisemblablement l'église d'Ayguemortes les Graves, le château Turpaud à l'Isle-St-Georges. Elle a conservé de l'époque ancienne quelques belles pièces en particulier les modillons sculptés en haut du chevet, sur l'un d'eux on reconnaît une croix de Malte et sur d'autres, des exhibitions "propres" à cette époque. Les vitraux sont non figuratifs, motifs de chevrons ou de damiers hormis celui de la petite chapelle de droite représentant le roi Saint Louis et celui de la chapelle de la Vierge représentant Saint André, nous n'avons pas vu de signature. Notre attention est attirée par le chemin de croix peint à l'huile sur toile, d'une belle facture. Il y a aussi un tableau représentant une Mise au Tombeau, là encore aucune signature n'est visible. Dans le choeur une fresque murale signée JERRAL - 1897 est peinte sur plâtre, cette fresque est encadrée de deux macarons représentant les clefs entrecroisées de Saint Pierre. Au-dessus de l'autel nous remarquons un beau retable du XVIIle siècle, inscrit à l'inventaire (IS) en 1975, les parties peintes sont encadrées par deux colonnes torsadées, de chaque côté se trouvent les statues de Saint Pierre (à gauche) et de Saint Paul (à droite). L'autel est un coffrage de bois et plâtre imitant le marbre. Quand on remonte la nef on remarque à l'angle de l'aile gauche l'emplacement de l'ancienne chaire, les marches du petit escalier sont toujours en place. L'autel de cette aile gauche est dédié à la Vierge, on y voit une jolie Vierge à l'Enfant, l'autel latéral droit est dédié à l'Archange Saint Michel représenté par une belle statue en plâtre doré. Les plafonds de ces deux chapelles latérales ainsi que celui du choeur ont conservé leur ancienne peinture bleu étoilé alors que celui de la nef est simplement blanc.

S'inscrire à la newsletter Patrimoine *


Recherche sur le site