Carte de situation:

Les Graves Montesquieu ? Une appellation qui n’existe pas ! Fruit de l’imagination de l’association SIGM en 1994, créant l’association Syndicat d’Initiative des Graves Montesquieu, les deux mots Graves (le terroir ) et Montesquieu ( l’écrivain) ont été associés !

Le patrimoine des Graves Montesquieu se trouve sur un territoire situé à 15 minutes par autoroute des gares du tramway de Bordeaux, ville accueillante du XVIII° siècle. Il s' est constitué en Communauté de communes en 2002.

Arrêts en gare SNCF à Cadaujac,  et Beautiran.
Aéroport international de Bordeaux Mérignac.

France

En avion
En voiture
En train
En tram et bus, dans l'agglomération bordelaise

Sur les 14 églises des Graves Montesquieu, 9 sont romanes

église castres

depliant eglises romanes

Cet ouvrage n'est plus disponible sur papier, mais il nous a paru intéressant de le publier sur Internet . Il récapitule " tout ce qu'il y aurait à voir, tout ce qu'il y aurait à deviner " dans les 13 communes  des Graves Montesquieu.

" Cultures et traditions locales : du visible à l'introuvable" : par Anne-Marie et Jean-Claude Caron

Ces pages, sans photos, en noir et blanc,  ont pour origine une série d’articles parus dans le journal local " l’ANOPHELE" de février 1994 à juillet 1996, sous ce titre. Une des   références est  « le Guide de l’Art et de la Nature » de Michel de La Torre, édité en 1979 par Berger-Levrault pour le compte de la Bibliothèque Nationale de Paris .

Le but de ces  articles était de montrer à quel niveau avaient été prises les mesures nécessaires pour conserver , entretenir les vestiges historiques, pour en faciliter l’accès , ou promouvoir les traditions populaires répertoriées dans le "Guide de l'Art et de la nature" . Un autre but était , tout en encourageant le promeneur à découvrir le patrimoine cantonal, de lui éviter de perdre son temps à chercher ce qui était devenu introuvable, ou non visible dans des propriétés privées par exemple . Cette enquête de terrain a conduit à interroger  du personnel communal, des élus, des habitants , et à contacter des historiens locaux ( M.Lacoste - Lagrange de Martillac,  M. Tauzin de Castres, M. Coussillan d'Isle Saint Georges...)

Découvrez la newsletter patrimoine des Graves Montesquieu

*Nous ne vous spammerons jamais !

Il semble que vous soyez déjà abonné Cliquez ici pour mettre à jour vos préférences

Recherche sur le site